Politiques éducatives et politiques publiques

Anne VAN HAECHT s’intéresse à la redéfinition des politiques publiques de l’éducation dans les pays européens au tournant néolibéral de la fin des années 70 et du début des années 80. La fin des années 70 est marquée d’une part, par une mise en cause du modèle de l’État providence, qui poursuit un idéal de justice sociale par la diminution des inégalités et une meilleure redistribution des ressources; et d’autre part, par l’émergence du modèle de l’État régulateur et évaluateur qui poursuit une nouvelle politique publique d’éducation. L’idéal de l’égalité est remplacé par l’idéal de l’équité, avec la mise en place de mécanismes de compensation des inégalités comme la politique des quotas. Les luttes contre les inégalités se transforment en luttes contre l’exclusion. L’efficacité est désormais le but à atteindre, avec la mise en place d’une culture de l’évaluation et de contrôle de la réalisation d’objectifs. Il faut désormais mesurer les performances des systèmes scolaires.

Écoutez la version intégrale de l’intervention en format audio :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Podcast SavoirLibre : Téléchargez le fichier audio ici (mp3)


A voir aussi :

Les commentaires sont fermés.